Riddle's Corner

forum de rolisteries, geekeries et autres délires
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Steampunk

Aller en bas 
AuteurMessage
Riddle
Patronne
avatar

Nombre de messages : 966
Age : 41
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Steampunk   Sam 13 Jan - 12:54

Donc pas seulement Château Falkenstein mais aussi Exil et consorts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riddle-s-corner.editboard.com
Merlock
Quark


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Sam 13 Jan - 19:14

Et GURPS Steampunk, aussi ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riddle
Patronne
avatar

Nombre de messages : 966
Age : 41
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: Steampunk   Dim 14 Jan - 2:36

vivi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riddle-s-corner.editboard.com
david best
Ayatollah du Roleplay
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Dim 14 Jan - 18:55

Riddle a écrit:
Donc pas seulement Château Falkenstein mais aussi Exil et consorts...

Oui enfin le steampunk tout le monde en parle et quand on propose un Exil ou un Castle Falkenstein, il n'y a plus grand monde pour jouer pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlock
Quark


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Dim 14 Jan - 22:02

Il faut être franc: le thème ne m'inspire absolument pas!

Hier j'ai relu assez longuement mon GURPS Steampunk, et j'ai eu beau tourner le principe dans tous les sens: même si des tas d'idées baroques et amusantes me venaient à l'esprit, je n'avais pas la moindre idée de comment mettre ça en JDR pour ne serait-ce qu'un seul scénario (pour ne rien dire d'une campagne).
En fait, c'est tout simpleent parceque le thème "steampunk" ne me "parle" pas. Même un jeu très détaillé comme Château Falkenstein (que j'ai), en dépit de son background complet et bien décrit, ne m'a aucunement donné envie de m'y lancer. De même, bien que m'étant porté acquéreur d'Exil, j'en ai abandonné la lecture au premier tier du bouquin avant de le ranger je ne sais plus trop où dans mes placards, plus loin de nous j'avais acquis Ecryme: la geste des traverses sans autre résultat...

Bref, ce n'est pas faute d'avoir essayé de m'intéresser au genre, mais je n'y suis vraiment pas parve,u.

Alors pourquoi ? Est-ce pour le côté trop "décalé" ? Le fait que quitte à jouer dans une style "victorien" je préfère le faire en purement historique ? Est-ce parcequ'un tel univers est plus "sophistiqué" qu'un univers Med-fan et donc demande plus d'implication pour y jouer ? Ou simplement que je suis trop feignant pour gérer un univers uchronique ?

Je note par ailleurs que je n'ai jamais trouvé de MJ à m'avoir proposé des jouer une campagne de type stampunk, le Med-fan, le space-opéra ou le cyberpunk ont toujours été joués, mais jamais du steampunk... alors pourquoi ??

Bref, le débat reste ouvert... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david best
Ayatollah du Roleplay
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Dim 14 Jan - 22:52

Merlock a écrit:

Je note par ailleurs que je n'ai jamais trouvé de MJ à m'avoir proposé des jouer une campagne de type stampunk, le Med-fan, le space-opéra ou le cyberpunk ont toujours été joués, mais jamais du steampunk... alors pourquoi ??

Bref, le débat reste ouvert... Shocked

en fait c'est une véritable malédiction que ce soit pour Ecrym ou pour Exil je n'ai jamais réussi à avoir plus de deux joueurs permanents.

Bon pour Exil j'ai cherché le baton pour me faire battre : j'ai lancé un scénar et il n'y a jamais eu de suite, parce que je trouvais les persos pas assez soudés. J'ai relancé ce que j'aurais aimé être une campagne et toujours deux peujeux (acros mais 2...) un peu comme pour Ecryme d'ailleurs...

Pour ma part j'adore le steampunk des deux côtés de l'écran, j'ai lu les jdr sur le thème avec plaisir... Les uchronies aussi ça me plaît bien... Mais en effet il semble que le thème ne soit pas porteur alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlock
Quark


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Dim 14 Jan - 23:31

david best a écrit:
Les uchronies aussi ça me plaît bien... Mais en effet il semble que le thème ne soit pas porteur alien
En fait je crois qu'il y a trois mots-clefs pour le genre:
-steam
-punk
-uchronie

Le "steam" est un aspect technologique qui fait entrer le genre dans la science-fiction (voire la Fantasy) est qui est sûrement le plus difficile à manier: Un univers Steampunk est sensé offrir des technologies "avancées" similaires à ce que nos technologies actuelles nous offrent (avions, sous-marins, ordinateurs, voire robots/automates), mais fondées sur un paradigme technologique basé sur la vapeur et la mécanique de haute précision, plustôt que sur le pétrole, le nucléaire et l'électronique.
Le problème est de déterminer comment des telles technologies sont-elles susceptibles d'influer sur le monde, surtout si il y a possibilité de voyage spatial tel que dans Space 1889.

Le "punk" est un aspect sociologique qui insiste sur le côté totalement inégalitaire, injuste et oppressif des systèmes politiques. C'est plus facile à appréhender en se basant sur les faits historiques avec leurs interminablescortèges de révolutionnaires, d'anarchistes et de luttes sociales violentes (grèves, attentats, révoltes populaires, sociétés secrètes et conspirations...) qui ont ponctué la fin du 19ième siècle. Mais l'arrivé de la technoogie "steam" sus-mentionnées surmultiplie les effets existants. Les "ordinateurs" mécaniques rendent la répression policière plus efficace sans qu'il n'existe de garde fou juridiques à son action. Des polices d'aussi sinistre mémoire que l'Okhrana russe ou la Sûreté se lancent dans des exactions qui n'ont guère à envier à leurs "cousins" gestapistes ou Kgbistes.
Le résultat est une impression (réelle!) d'oppression et d'écrasement permanent.
Cette oppression est encore plus durement ressentie face à l'hyper-industrialisation de la société, encore accentuée par l'arrivé de la technologie "steam", dans un style directement inspiré de "Métropolis".
Enfin, la question de l'exploitation coloniale se greffe sur tout le reste.

Enfin, l'aspect "uchronie"est un aspect historique qui voit son importance varier en fonction des changement souhaités par le MJ. Il peut être inexistant, en partant du principe que l'histoire n'a chnagé que dans des points de détails technologiques et sociaux, mais est restée globalement la même. C'est le cas de figure le plus facile à gérer pour le MJ mais, paradoxalement, le moins réaliste car on se demande alors où se situe l'intérêt d'ajouter du Steampunk.
Inversement, il peut avoir totalement bouleversé le monde au point de le rendre géopolitiquement méconnaissable ou presque. C'est le choix d'un setting tel que celui de République universelle qui offre un monde uchronique "divergé" extrêmement intéressant avec le moyen pour les PJs de s'impliquer à divers niveaux de l'histoire.
Je dois dire que République universelle est encore le setting Steampunk qui m'a le plus emballé car il est à la fois "audacieux" dans son postulat de base et parfaitement familier aux joueurs qui peuvent facilement en comprendre les enjeux et s'y immerger avec une certaine aisance...
Si je devais faire jouer à du Steampunk, je me baserais sûrement sur République universelle, en modifiant quelque peut lé géopolitique, mais uniquement parceque c'est un peu mon dada...

Voilà, voilà... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david best
Ayatollah du Roleplay
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: u   Lun 15 Jan - 0:20

Merlock a écrit:

Le "steam" est un aspect technologique qui fait entrer le genre dans la science-fiction (voire la Fantasy) est qui est sûrement le plus difficile à manier: Un univers Steampunk est sensé offrir des technologies "avancées" similaires à ce que nos technologies actuelles nous offrent (avions, sous-marins, ordinateurs, voire robots/automates), mais fondées sur un paradigme technologique basé sur la vapeur et la mécanique de haute précision, plustôt que sur le pétrole, le nucléaire et l'électronique.
Le problème est de déterminer comment des telles technologies sont-elles susceptibles d'influer sur le monde, surtout si il y a possibilité de voyage spatial tel que dans Space 1889.


Justement cette science décalée permet de prendre des libertés avec la sacro sainte physique et c'est en partie pour ça que j'aime le steampunk : ça donne un côté magique à la science, un côté inexplicable qui de toute façon n'a pas besoin d'être expliquer et qui ne peut (ne doit?) pas l'être.
C'est très fort dans Castle, d'ailleurs ils ne s'en cache pas : ce sont les nains les maîtres ingénieurs, donc par essence la science est magique.

Après est-il plus facile de faire du social dans notre monde que dans un monde "autre"? Je n'en suis pas sûr parce que quand on joue historique, il y a toujours le problème du petit détail ignoré du mj... qui à ce moment là prend des libertés avec l'histoire. Et alors crée un autre monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlock
Quark


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Lun 15 Jan - 11:18

david best a écrit:
Justement cette science décalée permet de prendre des libertés avec la sacro sainte physique et c'est en partie pour ça que j'aime le steampunk : ça donne un côté magique à la science, un côté inexplicable qui de toute façon n'a pas besoin d'être expliquer et qui ne peut (ne doit?) pas l'être.
C'est très fort dans Castle, d'ailleurs ils ne s'en cache pas : ce sont les nains les maîtres ingénieurs, donc par essence la science est magique.

Ben justement, je crois que c'est là que nos avis divergent. La science de Steampunk, n'est en aucun cas positive, elle est "sale" (charbon!), massive, mécaniste, menaçante, oppressive et, finalement, assez mal maîtrisée car encore très "inexpérimentale".
Dans ce sens, c'est en outre le domaine de nombreux "savants fous", parfois très dangereux ou simplement irresponsables, dont les docteurs Moreau et Jeckyll, sans oublier un certain M. Frankenstein, sont les plus éminents représentants...

Quant à la magie, je crois que c'est une erreur monomentale que de l'adjoindre au Steampunk. En effet, l'essence même de la magie c'est qu'elles rend les choses possibles, d'une façon ou d'une autre ce qui constitue un élément "optimiste" dans un univers qui par essence ne l'est pas.

Malgré tout le respect que je dois à Château falkenstein, et en dépit de ses nombreuses et réelles qualités, je ne le considère pas comme un univers "steampunk", mais comme un univers "Steam-Fantasy" où la magie et le merveilleux couplés à des personnages de carrure vraiment héroïque en font un univers globalement "positif"


Citation :
Après est-il plus facile de faire du social dans notre monde que dans un monde "autre"? Je n'en suis pas sûr parce que quand on joue historique, il y a toujours le problème du petit détail ignoré du mj... qui à ce moment là prend des libertés avec l'histoire. Et alors crée un autre monde...
On peut "faire du social" dans n'importe quel monde, que ce soit dans l'univers Fantasy de base et son système pseudo-féodal injuste (sans oublier les floppées d'Empereurs-sorciers-nécromanciens), ou dans un univers de S-F "hard Science" à la Kim Stanley Robinson et le bouleversements possible des futures sociétés humaines.
Mais "faire du social" dans un univers steampunk est à mon sens plus "fort" au sens où il se réfère explicitement à une période socialement "dure" décrite par des auteurs aussi "engagés" qu'un Zola ou un Dickens, et représentées dans l'imaginaire populaire par un paroxysmique "Metropolis" de Fritz Lang qui est quand même l'archétype d'un univers Steampunk.

Quant au problème de l'historicité, c'est qu'il a toujours un chieur pour te contredire sur tel ou tel point de détail historique.
Toute la difficulté consiste à trouver un univers assez "proche" pour que les joueurs s'y retrouvent tout de suite et assez "divergeant" pour que les poinrts de détails historiques puissent être ignorés. C'est assez délicat et c'est pour cela que les uchronies doivent être "réalistes" au sens où le résultat doit être reconnaissable, mais sans l'hyper-prrécision et la rigueur requise pour un jeu 100% historique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luk
Quark


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Lun 15 Jan - 14:19

Ce qui m'a gêné dans la partie d'initiation d'Exil que j'ai faite, c'est la présence d'équipement technologique qui devrait bouleverser la société et qui ne le font pas (je pense au réseau "informatique" qui même s'il n'a pas ce nom en tient lieu, comment justifier la force de l'administration avec un truc pareil à portée de main ?) ou encore de cohérence technologique (les automates d'agrément qui montrent un niveau d'intelligence artificielle élevé qui n'est exploité nulle par ailleurs, tout le reste demeure manuel.

A mon sens le steam punk a un intérêt comme radicalisation des tendances impériales, de culte du progrès, d'exploration conquérante du monde occidental, histoire de pointer encore plus fort ses implications négatives : broyer les faibles, asservir les sauvages, standardiser et normer toute chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david best
Ayatollah du Roleplay
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Lun 15 Jan - 14:28

Merlock a écrit:

Ben justement, je crois que c'est là que nos avis divergent. La science de Steampunk, n'est en aucun cas positive, elle est "sale" (charbon!), massive, mécaniste, menaçante, oppressive et, finalement, assez mal maîtrisée car encore très "inexpérimentale".
Dans ce sens, c'est en outre le domaine de nombreux "savants fous", parfois très dangereux ou simplement irresponsables, dont les docteurs Moreau et Jeckyll, sans oublier un certain M. Frankenstein, sont les plus éminents représentants...

En fait quand j'ai écrit magie je voulais parler de mystère, après je suis d'accord avec toi pour ce qu'il en est des adjectifs que tu utilises. Ce que je veux dire c'est qu'on peut (si on veut) envoyer un ballon dirigeable dans l'espace, créer des automates intelligents, des assensceurs qui montent vers la lune... Alors d'accord c'est pas fiable, d'accord des jets de vapeur peuvent ébouillenter... Mais pour moi pouvoir faire ce qu'on veut avec la science sans se demander si c'est possible et en accord avec les lois de la physique je trouve ça magique. Like a Star @ heaven


Metropolis social? Je l'ai vu il y a longtemps... Tu peux m'expliquer ce que tu veux dire là. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david best
Ayatollah du Roleplay
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Lun 15 Jan - 14:33

Luk a écrit:
Ce qui m'a gêné dans la partie d'initiation d'Exil que j'ai faite, c'est la présence d'équipement technologique qui devrait bouleverser la société et qui ne le font pas (je pense au réseau "informatique" qui même s'il n'a pas ce nom en tient lieu, comment justifier la force de l'administration avec un truc pareil à portée de main ?) ou encore de cohérence technologique (les automates d'agrément qui montrent un niveau d'intelligence artificielle élevé qui n'est exploité nulle par ailleurs, tout le reste demeure manuel.

A mon sens le steam punk a un intérêt comme radicalisation des tendances impériales, de culte du progrès, d'exploration conquérante du monde occidental, histoire de pointer encore plus fort ses implications négatives : broyer les faibles, asservir les sauvages, standardiser et normer toute chose...

Le "résau informatique" comme tu dis, ne permet pas d'avoir le formulaire 980C-D45 il faut aller faire la queue pour se le procurer. En plus, il n'y a pas d'"ordinateur personnel" ou du moins pas chez les particuliers et certainement pas chez monsieur tout le monde, c'est pour ça que le réseau ne change rien et qu'Administration est si puissante.

Quant aux automates ils sont très chers, ce qui explique que tous n'en ont pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luk
Quark


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Lun 15 Jan - 19:28

david best a écrit:

Le "résau informatique" comme tu dis, ne permet pas d'avoir le formulaire 980C-D45 il faut aller faire la queue pour se le procurer. En plus, il n'y a pas d'"ordinateur personnel" ou du moins pas chez les particuliers et certainement pas chez monsieur tout le monde, c'est pour ça que le réseau ne change rien et qu'Administration est si puissante.

Quant aux automates ils sont très chers, ce qui explique que tous n'en ont pas.

Ce n'est pas la question. Une organisation qui possède un outil informatique n'a pas besoin du formulaire en question. Le super pouvoir d'une administration possédant un monopole sur l'informatique n'aurait rien à voir avec une bureaucratie à l'ancienne, ce serait plutôt 1984.

Pour les automates, si on est capable de faire des androïdes, on doit pouvoir faire beaucoup plus simple, exactement comme dans le monde d'aujourd'hui avec de l'électronique un peu partout qui fait toute la différence avec l'industrie d'il y a 100 ans.

C'est comme dans star wars où les droïdes sont conscient mais où il faut toujours pointer les canons de vaisseau à la main... Je crois que certains joueurs sont sensibles à l'aspect graphique, classe et ce genre de trucs, d'autres en revanche s'approprient un univers en fonction de sa cohérence. J'ai l'impression que bien souvent, le steampunk pèche de ce côté là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david best
Ayatollah du Roleplay
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Lun 15 Jan - 21:27

Luk a écrit:
david best a écrit:

Le "résau informatique" comme tu dis, ne permet pas d'avoir le formulaire 980C-D45 il faut aller faire la queue pour se le procurer. En plus, il n'y a pas d'"ordinateur personnel" ou du moins pas chez les particuliers et certainement pas chez monsieur tout le monde, c'est pour ça que le réseau ne change rien et qu'Administration est si puissante.

Quant aux automates ils sont très chers, ce qui explique que tous n'en ont pas.

Ce n'est pas la question. Une organisation qui possède un outil informatique n'a pas besoin du formulaire en question. Le super pouvoir d'une administration possédant un monopole sur l'informatique n'aurait rien à voir avec une bureaucratie à l'ancienne, ce serait plutôt 1984.

Pour les automates, si on est capable de faire des androïdes, on doit pouvoir faire beaucoup plus simple, exactement comme dans le monde d'aujourd'hui avec de l'électronique un peu partout qui fait toute la différence avec l'industrie d'il y a 100 ans.

C'est comme dans star wars où les droïdes sont conscient mais où il faut toujours pointer les canons de vaisseau à la main... Je crois que certains joueurs sont sensibles à l'aspect graphique, classe et ce genre de trucs, d'autres en revanche s'approprient un univers en fonction de sa cohérence. J'ai l'impression que bien souvent, le steampunk pèche de ce côté là.

Pour les automates, tu as beaucoup plus simple : les automates de première génération qui en fait son de simples outil à forme humanoïde répétant toujours les même gestes.

Bien sûr qu'on a pas "besoin" du formulaire, mais il s'agit d'une tradition en quelque sorte, raison pour laquelle il n'est pas distribué par le "raiseau". En plus, Administration à son grand dam ne contrôle pas vraiment le "raiseau".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlock
Quark


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Mar 16 Jan - 13:39

david best a écrit:
En fait quand j'ai écrit magie je voulais parler de mystère, après je suis d'accord avec toi pour ce qu'il en est des adjectifs que tu utilises. Ce que je veux dire c'est qu'on peut (si on veut) envoyer un ballon dirigeable dans l'espace, créer des automates intelligents, des assensceurs qui montent vers la lune... Alors d'accord c'est pas fiable, d'accord des jets de vapeur peuvent ébouillenter... Mais pour moi pouvoir faire ce qu'on veut avec la science sans se demander si c'est possible et en accord avec les lois de la physique je trouve ça magique. Like a Star @ heaven
Heu, là je suis d'accord sur le "magique" que tu évoques, mais je préfère alors le terme "fantastique". La science est fantastique, car elle est "science" et flirte avec l'impossibilité propre au surnaturel. En ce sens le steampunk offre une ambiance unique: tout le monde attend énormément de la science qui le procure... mais pour un prix!


Citation :
Metropolis social? Je l'ai vu il y a longtemps... Tu peux m'expliquer ce que tu veux dire là. Shocked
Je l'ai également vu il y a (très) longtemps, mais le souvenir qu'il m'en reste est celui d'une oppression continue d'un système mécaniste et inhumain.
Maintenant, faire une étude commentée d'un tel film ne me semble pas le propos de ce thread, ni même possible dans mon cas (trop dur et trop long!)... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david best
Ayatollah du Roleplay
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Steampunk   Mar 16 Jan - 13:48

Merlock a écrit:

Je l'ai également vu il y a (très) longtemps, mais le souvenir qu'il m'en reste est celui d'une oppression continue d'un système mécaniste et inhumain.
Maintenant, faire une étude commentée d'un tel film ne me semble pas le propos de ce thread, ni même possible dans mon cas (trop dur et trop long!)... Embarassed

Moi je me souviens surtout de la métamorphose du robot... Enfin bon, il faudra que je le revois un de ces 4. Sinon tu as raison ce n'est pas vraiment le sujet du thread rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Steampunk   

Revenir en haut Aller en bas
 
Steampunk
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Intérieur(s) Steampunk en cours, la pièce rouge :)
» Metropolis - chaussures steampunk
» Figs et jeux en vrac
» Osprey Publishing
» Cosplay Steampunk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Riddle's Corner :: Rôlisteries-
Sauter vers: